--------------------------------------
Accueil
SPAG News
Gazette
Bulletin d'adhésion
Présentation
Historique
Les amis de la SPAG
Savez-vous que ...
Du côté de la loi
Petites annonces
Animaux perdus
Courrier des lecteurs
Liens avec les autres SPA
Contact
Pétition
   
--------------------------------------
 
 
--------------------------------------
Adhérez à la SPAG
COURRIER DES LECTEURS 

14/10/2008
bengi

« BENJI » a été le premier chien créole que la SPAG a expédié en France. Béatrice séjournait dans un hôtel du Gosier et ce chien (plus petit à l'époque) ne décollait plus de son transat. Il ne faisait pipi que dans la mer et son comportement ravissait et faisait chavirer le cœur de Béatrice. Le retour en métropole était proche, que faire ? Appeler Zorro ( la SPAG ) qui est arrivée.

Cédric, notre inspecteur a servi de famille d'accueil et a mis Benji à l'avion après qu'il ait reçu vaccins et tout le nécessaire.


Béatrice fière de son chien a rencontré dans sa région un couple d'hôteliers qui avait adopté 2 chiennes créoles, ils vont créer une association pour revaloriser le chien créole en France.

Depuis la SPAG a des nouvelles régulièrement, Béatrice ne cesse de nous remercier en étant très généreuse. C'est elle qui nous a offert le répondeur téléphonique que les derniers orages avaient outragé.

erci mille fois et admirez le beau Benji. Qui a dit que le chien n'était pas beau ? Il est altier, racé, regardez quelle allure !

---------------------------------------

 

14/10/2008

Petite histoire de chiens errants…


Un matin du début du mois d'avril à côté de la « grand'rivière » de Vieux Habitants, une humaine et son ami chien ; après avoir passé un moment au bord de la rivière, se dirigent vers la voiture stationné plus haut sur la route…

Une petite chienne créole surgit de nulle part et se met à vouloir jouer avec le gros rothweiller sans peur aucune.

Arrivée au bord de la route celle-ci ; prise dans son jeu ; ne se rend pas compte du danger et saute dans tous les sens pour attirer l'attention du gros chien…

Soudain, un grand bruit, des crissements de pneus et de freins…

Et la, plus loin, au moins à 30 mètres , la toute petite chienne couchée dans le fossé de l'autre côté de la route…

La voiture de touristes qui l'a fauchée a filé sans même s'arrêter … alors après des hurlements très insultants à leur attention, ils ont fini par stopper et revenir…

La discussion a amené à savoir que « non ils ne comptaient rien faire pour ce chien qu'ils ont fauché et que de toute façon il n'est à personne »…A croire qu'une vie n'a de valeur que quand on appartient à quelqu'un…( surtout en sachant que ces petits chiens errants préfèreraient appartenir à quelqu'un, mais c'est encore de la faute des humains qui trouvent à y redire et à les mépriser d'être dans cette situation).

Bref, après réflexion il a bien fallu admettre que cette petite chienne risquait bien plus à être confiée aux mains de ces touristes très intéressés par la Guadeloupe de surface et très peu par la réalité de la Guadeloupe dans sa globalité…Normal et habituel en somme !!!

D'autant que même en déposant cette petite bête chez un vétérinaire, elle risquait plus la mort que rester entre mes mains et les pattes de mon gros rothweiller…

Alors j'ai pris les responsabilités de ces gens de 50 ans (qui affichent leur sérieux à longueur de journées et de rencontres) et je l'ai amené à la maison…

Elle présentait en plus une plaie purulente sur le dos en forme de coup de sabre, qui s'était infectée au point de sentir la charogne…

Alors les soins ont commencés…

Après, n'ayant pas beaucoup de moyens, il me fallait trouver un vétérinaire ou bien une fourrière qui pourrait m'indiquer si oui ou non cette petite chienne maintenant paralysée de tout l'arrière train pourrait ou non un jour remarcher…

Après avoir téléphoné à tous les vétérinaires en direction de la Basse-Terre et avoir entendu 3 fois qu'il fallait l'amener pour le faire piquer, et de nombreuses larmes, un vétérinaire bénévole qui me dirait si oui ou non elle était handicapée définitivement ou bien elle pourrait remarcher avec de la patience…

J'ai donc téléphoné à la Fourrière de Gourbeyre depuis le poste de police de Vieux Habitants qui m'a gentiment trouvé le numéro. Je tombe sur un dame d'une cinquantaine d'année un peu froide… Je lui explique le cas et lui demande conseil.

Je lui dis aussi qu'on m'a dit que le vétérinaire pouvait regarder le petit chien pour voir ce qu'il va se passer pour elle…

Elle me répond sèchement que non je ne peux pas l'amener mais que eux viennent les chercher…cela m'étonne mais je lui demande de m'expliquer mieux…

Elle se met presque à me crier dessus en me disant que : c'est tout ils viennent, et je n'ai pas à en savoir plus. Que c'est payant…

Après elle me dit « mais au fait ce chien est bien à vous ? » Je lui explique que non, c'est un petit chien errant…

Et là changement radical et je suis au téléphone avec une folle qui se met à me hurler dessus en me disant que si je paye ils viennent « l'enlever » pour moi mais que si c'est un chien errant je n'ai qu'à mettre de la chaux vive sur le chien vivant !!!

Ce n'est pas sur le chien que j'ai envie de mettre à la chaux vive et je raccroche laissant cette pauvre folle à ses visions plutôt de la valeur de la vie…

Trop d'humains ont oublié ou refusent de savoir qu'ils sont sans équivoque de simples animaux et que leur vie ne vaut pas mieux que celle d'un chien errant avec plein d'amour et d'innocence dans son cœur…

Bref… il faut bien vivre dans ce monde colonisé et volé par la race humaine et surtout accepter d'en être… !

Je n'ai plus qu'une solution : me débrouiller seule…

Je la lave, la soigne et lui donne une couche une gamelle et un petit câlin…

Le lendemain je vais au hasard vers une vétérinaire à qui je n'ai pas encore téléphoné.

Celle-ci me dit qu'il faut l'amener qu'elle a déjà vu des chiens remarcher après avoir eu ces problèmes.

Pleine d'espoir je la conduis à cette vétérinaire qui l'examine et en conclu que ce n'est pas sûr, mais ça peut se faire car elle avait récemment trouvé un chaton qui après assez longtemps a retrouvé sa motricité. Après une piqûre et un traitement pour 10 jours et la douceur de sa consultation.

Moi et la petite chienne repartons à la maison pour une sieste méritée pour ce petit chien courageux et toujours doux.

Le soir toute étonnée que je lui donne à manger et à boire, j'ai droit à des léchouilles sur « la main qui donne » et je suis heureuse qu'elle connaisse autre chose que 6 mois de vie qui ont dû être déjà être bien dur aux vues de l'entaille profonde qu'elle a sur le dos.

Voilà, c'était il y a presque un mois et tous les jours le petit chien a son quart d'heure de rééducation, il faut aussi aller à la rivière se laver et se ressensibiliser à l'équilibre et aux sensations.

Maintenant elle se tient debout dans l'eau seule…sur terre c'est plus lourd mais ça vient et on fait des flexions extensions et la motricité est en train de revenir.

Aujourd'hui … le miracle s'est produit, elle a remué la queue.

Alors il n'y a plus de doute / Bientôt elle sera sur pattes… Pour courir, jouer et ne penser qu'à la joie en allant vers les gros rothweiller qui ont l'air sympas !!!

De plus elle a pris du poids (a la maison on mange bien… !) ; Son dos est complètement cicatrisé et la cicatrice va commencer à retrouver ses poils.

Voilà mon histoire de petit chien errant … triste au début tellement joyeuse à la fin.

Aujourd'hui je dors à côté du gros chien, je continue de me rétablir le temps qu'il faudra en attendant de trouver une famille d'accueil définitive.

Entre temps j'ai bien protégé ma nounou de convalescence.

Une nuit j'aboie et on me donne l'ordre de me taire…mais je n'en fais qu'à ma tête et j'aboie de plus belle.

Ma nounou habituée à me voir écouter à ses ordres, se lève et tombe nez à nez avec un homme dans le jardin qui était dans le noir depuis un quart d'heure.

Alors ma nounou réveille le gros rothweiller qui n'a rien entendu du tout ( !!!) et il fini le travail en montrant juste le bout de son nez devant l'intrus !!!!

En tous cas je suis un très bon chien de garde et j'ai droit à des câlins de remerciement pour ce bon travail accompli pour ma nounou qui vit seule dans une maison dans les bois !!!

Mon histoire ne se termine pas là …Ce n'est que le début d'une nouvelle vie que ma nounou veut longue et douce…

A votre bon cœur « fidèles lecteurs de ce journal essentiel à la conscience humaine »

Adoptez-moi dès que mon arrière train se sera totalement rétabli… Merci

Signé  Tit' Puce de « Grand'rivié 

SANDRINE

                                                                  Ti'puce2                              
                                                  Tit'puce quelques jours après l'accident

Ti'puce3                          Ti'puce1  
Tit'puce un mois et demi après avec un gros ventre et des pattes pliantes


           ---------------------------------------------------------------

14/10/2008

La suite du conte de Noël

Madame ABANE, Présidente de la SPAG de Guadeloupe a baptisé l'histoire de Gwada, le conte de Noël. De séjour en Guadeloupe début Octobre 2007, j'ai nourri avec ma cousine Chantal, par deux fois un grand chien jaune qui demandait qui quémandait sa pitance dans un restaurant entre Saint-François et la Pointe des Châteaux. Ce chien avec sa queue coupée, ses balafres au dessus du museau et des yeux et pour finir une oreille levée et l'autre couchée, avait l'air si triste,si désemparé et il était si maigre qu'on lui voyait les côtes…comment ne pas craquer pour cet animal ?

De retour en métropole, je n'arrêtais pas de penser à lui que j'avais tout de suite nommé Gwada. Ne sachant que faire, j'ai envoyé comme une bouteille à la mer, un message sur le site internet de la SPAG de la Guadeloupe www.spa-guadeloupe.org (site que j'ai que j'ai découvert en faisant des recherches car j'ignorais même l'existence de SPA en Guadeloupe).

(Faites comme moi :
1/ Signez la pétition pour que la Guadeloupe ait son refuge
2/ aider la SPA en devenant membre adhérant, le paiement de votre cotisation permettant de nourrir les animaux errants).

Et après Madame ABANE, Présidente de la SPA de la Guadeloupe m'a contacté et m'a dit vouloir m'aider pour récupérer l'animal. Grâce à l'équipe de Madame ABANE et du restaurateur, Gwada a été capturé sans montrer les crocs puis mené chez un docteur vétérinaire. Malheureusement, suite à son abandon et sans soin, Gwada était infecté devers et de parasites. Il a subi des traitements lourds mais il a survécu. Il a été vacciné et mis « en quarantaine » dans une famille d'accueil jusqu'à son départ pour me rejoindre. Après un long périple en fret, il est arrivé à Orly le 12 Décembre 2007. Aujourd'hui nous sommes le 11 Mai 2008, Gwada m'a rejoint moi et mes parents, il y aura 6 mois demain…

Après un temps de grande fatigue, de traitements, d'adaptation à une nouvelle maison et à un autre maître ainsi qu'à un autre climat trop froid (coup de froid, bronchite et trachéite pendant les 2 premiers mois), ses craintes et ses méfiances sont parties. Il obéit, n'est pas agressif et il est devenu très câlin. Gwada a appris à jouer, à courir et de 20 kilos à son arrivée, il en fait maintenant vingt huit !!! Quand on se promène certains demandent de quelle race est ?

Je réponds c'est un chien créole bâtardé malinois. Gwada a fière allure avec ses grandes pattes si fines, ses poils ras jaunes et roux, et son museau si fin !!!

Le conte de Noël a eu lieu,Gwada et moi sommes très heureux sensemble et espérons le rester longtemps.

Je remercie toute l'équipe de la SPA de la Guadeloupe , le vétérinaire le Dct CHARROL qui les a assisté, Madame DUPERRON qui a servi de famille d'accueil à Gwada, le Directeur du Fret en Guadeloupe et tout particulièrement Madame ABANE qui sans son aide, sa persévérance et sa détermination, n'aurait pas permis à Gwada de venir me retrouver.

Merci encore pour tout et j'enverrai des photos et donnerait des nouvelles aussi régulièrement que possible.

Très affectueusement.

Laurence.

GWADA1                               Gwada2

            Gwada Février 2008                                          Gwada Juin 2008
Gwada5
                 Gwada Février 2008
      Gwada3                  Gwada4
Gwada  Février 2008                                                      Gwada Juin 2008
-----------------------------------------------------------------

 26/01/2009

Voici quelques photos d'une de nos petites protégée, Jolane qui a été adoptée par des vacanciers et que nous nous sommes chargés d'envoyer en métropole par avion. 
Si on en croit les photos malgré un petit bobo tout va pour le mieux.

Jolane blessée               Jolane au soleil
  Allo, maman bobo......                      Moi j'aime me faire dorée au soleil!


                                   Jolane
                                                 Je me régale!


                    Jolane qui joue
                   J'ai découvert la neige. C'est froid! mais je m'amuse bien!


Et vous comment vous vous portez en Guadeloupe?


                     

Société de Protection Animale de la Guadeloupe
B.P. 329 - 97183 Abymes Principal - Guadeloupe - F.W.I.
Tél / Fax : +590 - (0)5 90 90 12 30
E-Mail : contact@spa-guadeloupe.org
Enregistrée à la sous-Préfecture de Pointe à Pitre le 29 avril 1986 sous le n° 1957